Le divorce, un acte juridique quotidien

Le divorce s’impose comme un phénomène de société de plus en plus courant, en France en 2011, 44,7 % des mariages finissent par un divorce dans l’année un chiffre en hausse constante faisant du divorce un acte quotidien qui s’impose dans les mœurs. Être bien accompagné lors du divorce est un impératif, pour éviter de rendre cet événement malheureux encore plus dramatique qu’il ne l’est déjà, de surcroît dans le cadre de foyer avec enfants.

Le rôle de l’avocat au cours du divorce est primordial pour défendre les intérêts de son client devant les juridictions compétentes en la matière. Véritable conseiller tout au long de la procédure de divorce, il oriente son client à prendre les meilleures décisions en fonction de sa situation personnelle. Faire appel à un avocat est indispensable, mais celui-ci doit être choisi avec réflexion en se fiant aussi à sa réputation. Il règle tous les détails de la procédure et plaide le cas échéant en faveur de son client en faisant valoir ses arguments devant la cour. Le choix de l’avocat peut être décisif dans le cadre d’une procédure de divorce et peut faire basculer la procédure en faveur des intérêts de son client.

L’avocat est aussi présent pour aider son client à mieux saisir les enjeux de la procédure de divorce et l’aider à clarifier une procédure et une loi qui apparaissent bien souvent complexes à appréhender. Une relation de confiance est indispensable entre l’avocat et son client pour arriver à une solution satisfaisante à la fin de la procédure. Un bon avocat demandera toujours à son client d’essayer de conclure un divorce par consentement mutuel, le plus à même de satisfaire aux intérêts des deux parties. Le divorce est aujourd’hui un acte de plus en plus banal, mais nécessitant l’appui et le soutien d’un professionnel de la justice.